Chirurgie esthétique ratée : quelles sont les conséquences ?

Publié le : 15 septembre 20214 mins de lecture

Comme dans toutes les opérations médicales, la chirurgie esthétique à des risques. Il n’est pas du tout conseillé de le minoriser, même si certaines femmes vont chez leur chirurgien comme si elles allaient chez leur esthéticienne, parce qu’il s’agit tout simplement d’esthétique.

La chirurgie esthétique : c’est quoi ?

C’est une des faces de la chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice. Elle concerne tout ce qui est en rapport avec la peau et les tissus qui ne sont pas viscéraux de tous les organismes, sauf l’intérieur du crâne, du thorax et de l’abdomen. Elle corrige les apparences disgracieuses à la demande des patients, autrement dit modifier les aspects. Par exemple, vous pouvez corriger un nez jugé très long par une rhinoplastie, pour les seins qui tombent par une mastopexie, ou par une abdominoplastie pour le tablier abdominal et d’autre encore. Mais toutefois, pour faire une chirurgie esthétique, il vous faut beaucoup de courage.

La chirurgie esthétique : n’est-elle pas dangereuse ?

Toutes les candidates à la chirurgie se demandent si la chirurgie esthétique comporte des risques. Toutefois, vous devez garder à l’esprit que vous ne devez pas faire appel à la chirurgie que si vous êtes réellement en cas de nécessité et que se faire opérer alors que vous êtes en bonne santé, paraissez être contre nature. De ce fait, elle peut provoquer des conséquences physiques, mais aussi. Quelle que soit l’anesthésie, utilisée, général ou locale, sa conséquence peut être variée d’une simple éruption cutanée et au plus grave, le décès. Elle peut aussi causer une hémorragie interne qui pourra amener le chirurgien à un drainage. Ou si l’hémorragie est externe et qu’elle persiste, dans ce cas, il faut rouvrir l’incision. Et au cas où il y a une infection et que cela s’aggrave, il faudra vous hospitaliser.

Chirurgie esthétique : d’autres conséquences

Comme il est déjà dit, la chirurgie esthétique n’est pas zéro risque. Toutes les interventions chirurgicales laisseront des cicatrices. Le processus de la cicatrisation est de 6 à 8 mois, des fois plus long et laissera des traces. Au début, la cicatrice devient rouge et s’irrite, après elle devient blanche et aplatie. Mais à part cela, elle peut aussi causer un danger psychologique. Selon des enquêtes, par exemple, l’implantation mammaire est la major taux de décès par suicide jusqu’à 73%. On peut expliquer cela par la fragilité étendue et la faible estime personnelle de la personne qui a recours à la chirurgie. Consulté, un psychologue peut apporter plus de bien aux femmes que de faire des interventions plastiques. Souvent, les publicités attirent à des corps de rêve, pourtant cette personne souffre d’une sérieuse déception.

Plan du site